Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Les acteurs de la représentation d’intérêt : Un nouveau pouvoir dans l’élaboration des normes ?

Le pouvoir renvoie à la possession de moyens d'action sur quelqu'un ou quelque chose et s'inscrit dans une relation d'échange entre des acteurs. Il joue un rôle essentiel dans l'étude des liens d'interdépendance unissant les groupes de pression au législateur dans la mesure où le pouvoir dont va disposer ce dernier se trouve étroitement tributaire de la coopération des groupes de pression. D'une part, dans un contexte marqué par la multiplication des niveaux de gouvernement, local, national, communautaire, international, et la fragmentation des différents processus décisionnels, les groupes sont appelés à jouer un rôle croissant dans les relations de pouvoir qui s'établissent entre les acteurs institutionnels. En apportant leur soutien à l'un de ces acteurs, ministère national, Direction générale de la Commission européenne, les groupes peuvent ainsi leur servir de relais d'influence et accroître leur poids dans les relations qu'ils entretiennent avec les autres acteurs institutionnels. D'autre part, dans les relations de pouvoir qui s'établissent entre l'autorité investie du pouvoir d'appliquer la loi et les destinataires de la norme, la collaboration de ces derniers à l'élaboration de la norme est de nature à en simplifier considérablement la mise en œuvre. Ainsi, d'une saine collaboration avec les groupes de pression en amont peut dépendre la réception harmonieuse de la norme par le corps social en aval. Dans les deux cas, c'est le pouvoir de l'acteur institutionnel qui est en cause.

Les commentaires sont fermés.